critikju

Just another WordPress.com site

« Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme » de Tsui Hark (2011)

leave a comment »

Le grand Tsui Hark revient en force avec un divertissement de très haute volée.

La sortie dans les salles françaises de la nouvelle réalisation de Tsui Hark est un évènement. En premier lieu, parce qu’il est rare de pouvoir découvrir sur grand écran un blockbuster hongkongais, ces derniers étant généralement réservés au marché du DVD en occident. Ensuite, parce que Tsui Hark est un immense metteur en scène et que, après quelques œuvres mineures, il semble avoir retrouvé une seconde jeunesse. Enfin, parce que « Détective Dee (…) » est tout simplement un excellent divertissement, virevoltant et dépaysant, qui réussit le mélange parfait entre la fresque Historique, le serial à l’américaine et le Wu Xia Pian (film de sabre chinois).

L’action de « Détective Dee (…) » prend place en l’an 690. Wu Zetian (Carina Lau) s’apprête à devenir la première et unique impératrice de Chine après huit ans de régence. Alors qu’ont lieu les préparatifs de son couronnement, des membres de son entourage sont victimes de combustions spontanées et son accession au trône se voit dés lors menacée. Sous les conseils du chef religieux du pays, elle décide de faire appel au juge Dee (Andy Lau), un de ses anciens opposants, pour qu’il découvre quel complot se cache derrière cet inquiétant mystère. Armé de son légendaire sens de la déduction (à faire passer Sherlock Holmes pour un amateur), Dee va prendre très à cœur cette enquête, quitte à se faire entrainer dans des aventures de plus en plus surréalistes.

Si le film captive dés ses premières séquences, ces dernières font aussi apparaitre ses plus gros défauts : porté par la créativité sans limite ni retenue de Tsui Hark, « Detective Dee (…) » jongle en permanence entre le sublime et le kitch absolu. Cette ambivalence se ressent en premier lieu dans le rendu visuel du film, où des décors magnifiques cohabitent avec des images de synthèse terriblement laides. Puis, au fur et à mesure que l’intrigue se met en place, les rebondissements les plus inattendus côtoient des artifices scénaristiques particulièrement capiloctractés. Enfin, bien que constamment inventive (Tsui Hark étant un grand expérimentateur), la mise en scène semble elle-aussi adopter cette logique. N’hésitant pas à bousculer les codes de la narration par l’image au détour de chaque scène, cette dernière peut parfois paraitre épuisante, bien qu’étant toujours extrêmement pensée et recherchée.

Pourtant, le film fonctionne et nous transporte comme peu de blockbusters en sont capables. C’est là où réside tout le génie de Tsui Hark : ce brassage d’idées disparates n’apparait jamais comme vain ou déplacé. Au contraire, quand on l’envisage dans sa globalité, le film semble d’une cohérence absolue, comme s’il avait lui-même sa propre logique et ses propres codes, issus de l’imagination débordante et de la virtuosité indiscutable de son metteur en scène. Au-delà des ses quelques défauts, « Détective Dee (…) » est ainsi porté par un souffle créatif hors du commun, signe d’un auteur en pleine possession de ses moyens. A ce titre, la dernière demi-heure, pleine de densité et de souffle épique, est un monument d’action et d’émotion.

Andy Lau – Sabrons le retour de Tsui Hark.

« Détective Dee (…) » est donc un pur plaisir cinématographique, certes parfois bordélique, mais qui privilégie l’imaginaire à la rigueur formelle. Se permettant toutes les audaces narratives et stylistiques, Tsui Hark invite le spectateur à redécouvrir le sens du mot « fantaisie ». Devant l’abondance d’œuvres aussi originales que des plaquettes d’entreprise, il serait bien dommage de ne pas se laisser tenter.

« Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme » – réalisé par Tsui Hark – avec Andy Lau, Bingbing Li, Tony Leung Ka Fa – en salles depuis le 20 avril 2011

Publicités

Written by critikju

avril 22, 2011 à 2:33

Publié dans Cinéma - Sorties 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :