critikju

Just another WordPress.com site

« Le Discours d’un Roi » de Tom Hooper (2011)

with one comment

Une page d’Histoire décrite à hauteur d’Homme. Un beau film sur l’estime de soi.

C’est le récit d’un homme bon, intelligent, mais manquant cruellement de confiance en lui. Un homme ayant souffert du milieu dans lequel il est né et de la pression sociale qui en a découlé. Un homme qui, avec l’aide d’un charmant orthophoniste, va pourtant dépasser ses névroses et affronter leur symptôme physique le plus visible : un embarrassant bégaiement… A priori, quoi de plus commun qu’un tel synopsis ? Quoi de plus classique que l’histoire d’un homme qui, au fil des années, apprend à s’affirmer ? Sauf que cet homme n’est pas n’importe qui. Cet homme est le roi George VI d’Angleterre, symbole de la résistance de la perfide Albion pendant la seconde guerre mondiale.

Adapté d’une pièce de théâtre à succès, « le Discours d’un Roi » raconte ainsi une page de l’Histoire moderne. Mais le film à l’intelligence d’éviter les écueils de la simple illustration historique en s’intéressant avant tout à ses personnages. En adoptant une mise en scène élégante, étonnamment éloignée de l’académisme inhérent à ce genre d’œuvre (surprenants cadrages), le réalisateur Tom Hooper filme au plus près ses acteurs, tous brillants. Chacun d’eux livre une prestation d’une très grande richesse émotionnelle, permettant de faire exister ces figures historiques comme des êtres humains à part entière.

Colin Firth est notamment extraordinaire dans le rôle principal, prouvant une nouvelle fois après le très bon « A single Man » (2010) qu’il a d’autres cordes à son arc que les comédies romantiques auxquelles il nous a habitués. Son duo avec le toujours excellent Geoffrey Rush, campant l’orthophoniste, fonctionne à merveille. On pourra certes reprocher le traitement plus léger infligé au personnage du praticien, dont les enjeux personnels (notamment sa vie d’acteur raté) sont sacrifiés face à ceux du roi. Cependant, appuyé par des dialogues savoureux, l’enrichissement mutuel s’exerçant entre les deux hommes marque l’une des plus belles histoires d’amitié vue au cinéma depuis longtemps.

Geoffrey Rush, Colin Firth & Helena Bonham Carter - la voix de l'Histoire.

Ce n’est véritablement que dans le dernier tiers du film que l’Histoire fait irruption, quand George VI devient roi après abdication de son frère et que la menace du nazisme en Europe se fait de plus en plus persistante. Pourtant, loin de vampiriser l’intrigue, elle ne donne finalement que plus d’ampleur à cette quête intérieure de George « Bertie » VI, devenue la nôtre au fil du récit. Son combat pour l’estime de lui-même est éminemment universel et trouvera un écho en l’histoire personnelle de chaque spectateur. L’émotion ressentie à chacune de ses victoires monte ainsi en puissance, atteignant son paroxysme dans une dernière scène brillante, joignant avec panache les enjeux de la grande et de la petite Histoire.

Favori « surprise » des oscars, « le Discours d’un Roi » manque cependant parfois de substance et de folie pour être qualifié de chef d’œuvre. Mais il reste un beau film, sincère et émouvant, prouvant que l’on peut produire un long métrage historique, à la fois populaire, divertissant et intelligent.

« Le Discours d’un Roi » – réalisé par Tom Hooper – avec Colin Firth, Geoffrey Rush, Helena Bonham Carter – sorti le 2 février 2011

Publicités

Written by critikju

février 9, 2011 à 10:07

Publié dans Cinéma - Sorties 2011

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Critique très intéressante et agréable à lire comme à chaque fois.
    J’ajouterai un commentaire sur le personnage de la femme de George :
    Très beau personnage, à la fois fort soutien, bonne conseillère, patiente, et d’une douceur exemplaire.
    Helena Bonham Carter, dont on ne présente plus le talent, réussit dès le début à nous faire oublier ses rôles de noble psychopathe pour nous présenter ici un personnage tout en douceur , force, classe et discrétion.

    Alban

    février 23, 2011 at 4:42


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :